Arshile Gorky

Arshile Gorky est né Vosdanig Manoug Atoian dans le village de Khorgom, situé sur les rives du lac de Van dans l'Empire ottoman, supposément le 15 avril 1904 et est décédé le 21 juillet 1948. Il était un peintre arméno-américain qui a eu une influence fondamentale sur l'expressionnisme abstrait. On a souvent spéculé que les émotions véhiculées par son œuvre était dûes à la souffrance et aux pertes qu'il avait vécues lors du génocide arménien. On ne connait pas sa date de naissance exacte, qu'on suppose être entre 1902 et 1905. Gorki est toujours demeuré vague à ce sujet, la changeant à chaque année. On sait cependant qu'en 1910, son père aurait immigré en Amérique pour échapper à la conscription, laissant sa famille derrière lui dans la ville de Van.

En 1915, Gorki fuit le lac de Van pendant le génocide arménien et s'échappe avec sa mère et ses trois sœurs en territoire russe contrôlé. En 1919, au lendemain du génocide, la mère de Gorki meurt de faim à Erevan. Arrivé en Amérique en 1920, à 16 ans, Gorki retrouve son père mais ils ne restent pas ensemble longtemps. Pour changer d'identité, il utilise désormais le nom « Arshile Gorky », en disant même aux gens qu'il est un parent de l'écrivain russe Maxime Gorki.

C'est en 1922 que Gorki s’est inscrit à la « New School of Design » de Boston, avant de devenir instructeur à temps partiel. Durant les années 20, il a été influencé par l'impressionnisme bien que, plus tard dans la décennie, il produisit des œuvres qui étaient davantage post-impressionnistes. Pendant ce temps, il vivait à New York et a été influencé par Paul Cézanneet, en 1925, par Edmund Greacen des Galeries du Grand Central Art qui lui a demandé d'enseigner à l'Ecole « d'Art Grand Central ». Gorki a accepté et est resté avec eux jusqu'en 1931. En 1927, Gorki a rencontré Ethel Schwabacher Kremer avec qui il a développé une amitié durable. Schwabacher fut son premier biographe. Gorki disait :

« La pensée est la semence de l'artiste. Les rêves forment les poils du pinceau de l'artiste. Comme les fonctions occulaires sont les sentinelles du cerveau, à travers l'art je communique mes perceptions intimes, ma vision du monde. »

En 1933, Arshile Gorky est devenu l'un des premiers artistes à devenir employé du « Works Progress administration federal Art project ». Plus tard sont venus s’ajouter des artistes tels que Alice Neel, Lee Krasner, Jackson Pollock, Diego Rivera et Mark Rothko.

« Nighttime, Enigma, Nostalgia » est une série d'œuvres complexes de 1930 à 1934 qui caractérisent cette phase de sa peinture. Le « portrait of Master Bill » semble être peint par un ami de Gorki, Willem de Kooning.

De Kooning a dit : « J'ai rencontré beaucoup d'artistes mais, Gorki, il avait un don extraordinaire pour vous frapper l’esprit; remarquable ! Donc, je me suis immédiatement attaché à lui et nous sommes devenus de très bons amis. C'était agréable de rencontrer des étrangers dans un endroit nouveau ». Cependant les publications récentes contredisent l'affirmation selon laquelle la peinture est de De Kooning. Elle serait en fait le portrait de Gorki d'un charpentier suédois appelé « Master Bill » qui aurait réalisé des travaux pour lui. En échange, Gorki lui aurait donné des leçons d'art.

À propos de l'auteur

Arts3 Network

Chroniqueur - présentement à la recherche de colaborateur